Déjouez les questions pièges des recruteurs

C’est une expérience bien connue des candidats lors des entretiens d’embauche : les questions pièges qui peuvent facilement destabiliser ! Découvrez comment les déjouer.

Vous avez candidaté pour un poste et votre sollicitation a retenu l’attention d’un recruteur qui vous propose un premier entretien. L’heure est maintenant à la préparation de ce rendez-vous et à l’anticipation des questions qui pourraient vous être posées. 

Bien vous renseignez sur l’entreprise que vous allez rencontrer, savoir présenter votre parcours et vos motivations, préparer des questions en amont sur le poste pour lequel vous vous positionnez sont une première étape dans la préparation de votre entretien. Voyons ensemble la seconde étape de préparation.

 

Anticiper les questions dites « pièges » qui pourraient vous déstabiliser

Nous vous en avons sélectionné quelques-unes avec décryptage. 

Décrire vos trois qualités et vos trois défauts : valorisez vos points forts d’un point de vue professionnel et argumentez chaque qualité par des exemples concrets. Pour vos défauts, le recruteur teste votre capacité de remise en question ; développez donc sur vos axes d’améliorations.

Pourquoi souhaitez-vous quitter votre emploi actuel : ne tombez pas dans l’écueil de la critique négative de votre employeur actuel et privilégiez plutôt le fait que vous souhaitez grandir en compétences grâce à de nouvelles missions et à un nouvel environnement professionnel.

Où vous voyez-vous dans 5 ans ? Ici l’objectif est de mieux cerner vos ambitions professionnelles. N’ayez pas peur de répondre que vous souhaitez, dans 5 ans, avoir plus de responsabilités selon le poste auquel vous postulez. S’il s’agit d’un poste de manager, vous pouvez mettre en avant les objectifs auxquels vous souhaiteriez faire arriver votre équipe.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? Il s’agit souvent d’une question de clôture de rendez-vous. Nous vous recommandons d’en poser tout au long de votre entretien pour que celui-ci soit le plus fluide possible et pour montrer votre intérêt. A cette dernière question, ce sera le moment pour vous de demander au recruteur les prochaines étapes du processus, lui reconfirmer votre motivation pour rejoindre son entreprise et votre disponibilité pour tout nouvel entretien. 

 

Petite recommandation

Cette liste n’est pas exhaustive… De manière générale, nous vous recommandons vivement de répondre avec la plus grande sincérité à ces questions. Il n’y a finalement pas de bonnes ou mauvaises réponses, les recruteurs ne sont pas dupes et reconnaissent les réponses toutes faites.  

 

#AJobThatMakesSense

Chez HELPLINE, nous prenons le parti pris qu’un entretien d’embauche est avant tout une rencontre humaine au sein de laquelle nous souhaitons faire ressortir le meilleur de chaque candidat car nous sommes convaincus que l’état d’esprit de nos candidats a tout autant de valeur que ses compétences techniques. Plutôt que de chercher à vous déstabiliser, soyez assurés que nos recruteurs s’attacheront davantage à comprendre ce qui vous a amené à être ici à l’instant T, comment vous souhaitez évoluer et en quoi un poste chez HELPLINE peut vous permettre d’atteindre vos aspirations professionnelles.  

Pour connaître la liste de nos postes à pourvoir et nous rejoindre : 

Cliquez ici